Auto-stoppeuse salope

Comment je me suis retrouvé avec une auto-stoppeuse salope dans ma voiture ?

Je suis commercial. Je suis très souvent en voiture et j’utilise le célèbre site de covoiturage blablacar pour arrondir mes fins de mois. J’avoue que je privilégie les jeunes femmes, non pas pour des pensées sexuelles. Ou parce que j’espérait tomber sur une auto-stoppeuse salope. Mais par sécurité et parce que je préfère la compagnie féminine.

Bref j’avais un aller-retour Toulouse-Marseille à faire. Je passe mon annonce et reçois dans l’heure la demande d’une très jolie fille. Elle devait rejoindre son copain à Marseille. Le lendemain je la récupère au centre ville de toulouse, elle porte une robe blanche très légère qui moule son corps de déesse. Je vois légèrement à travers et m’aperçois qu’elle ne porte pas de sous-vêtements.

Le trajet vas être très long !

Elle s’assoit à coté de moi et me tape la bise. Je suis surpris, mais enivré par son parfum. Pendant la première heure de route la magnifique jeune femme ne fait que dormir. Me laissant tout à loisir de scruter son corps dans les moindres détails. Elle est parfaite, la peau bronzée qui brille. Elle a l’air si douce. Des formes superbes moulées par ce bout de tissus transparent.

Je suis heureux au volant de ma voiture. J’ai une bombe sexuelle a coté de moi et ça suffit à mon bonheur.

A son réveil elle me demande si on peut s’arrêter car elle a envie de faire pipi. Je trouve sa mignon sa manière de me le demander. On s’arrête sur la station d’autoroute non loin de Narbonne. Quand elle descend, tous les hommes fumant à l’entrée se retourne sur elle. Puis ils me dévisage d’un air de dire; “mon salop, c’est une bien belle salope que tu as”. Je suis flatté et gêné à la fois.

Elle me demande de bien vouloir l’accompagner au toilettes, elle a peur des routiers. Je l’accompagne volontiers. Elle me dit en entrant dans les wc; “merci gentleman, mais malheureusement tu ne peux pas me suivre…”

Quoi ? ais-je bien entendu ? C’était quoi ce scud ? Une invitation ?

Elle sort au bout de quelques minutes et me dit; “hum ça va mieux, je me sens toute fraiche…” Je crois que je suis en train de tomber amoureux. On passe par la boutique, elle y achète une glace, je prend une boite de chewing-gum.

Nous sommes de nouveau en route, elle ouvre sa glace, c’est un magnum blanc. Elle commence par lécher le bout en me regardant. Elle me dit; “t’aimes pas les glaces ? Moi je kiff les gros magnums blancs” et rigole.

Elle me dit ensuite qu’elle sait faire un truc de dingue. “Tu veux voir ? ” Je lui réponds que oui je suis très curieux. Elle me dit alors qu’elle est capable de mettre le magnum en entier dans sa bouche sans le casser. Putain mais j’y crois pas c’est une auto-stoppeuse salope ! Elle veut ma mort !

Je lui dis ok, mais si elle se casse je gagne un truc ? Elle me dit que oui, si elle le casse elle aura un gage de mon choix.

Génial ! Elle se met dos à la vitre passager pour bien être en face de moi. Et commence à faire descendre la glace au fond de sa gorge. C’est impressionnant cette bouche qu’elle a ! J’en bande. Au moment où elle la remonte, je place un petit coup de frein, qui la fait bouger et la glace ce casse. Ahah !

Elle a de la crème qui lui coule sur les lèvres et le coup. Elle me dit que je suis un salop, que j’ai triché. Mais j’ai quand même un gage. Je lui dit que pour me faire pardonner je peux lui nettoyer la glace. Elle accepte et s’approche de moi. Je me range rapidement sur la première borne de détresse qui était heureusement là.

Là elle me tend son coup, je me jette sur lui à coup de langue et je lui mange littéralement la glace sur le coup. je remonte jusqu’à ses lèvres pulpeuses. Je lui mordille, je lui lèche, j’adore sa bouche. Je bande dur.

Là c’est en vrai auto-stoppeuse salope qu’elle me repousse et me dit;  ” ça suffit. T’as bien fait ton travail de petit chien”. Quelle pute cette auto-stoppeuse, elle va me faire rouler avec la bite tendue jusqu’à Marseille.

Mais non, elle me dit; ” Alors ton gage ? ” Mon gage ? Je sors la bite de mon pantalon et lui dit; “C’est ça mon gage ! Et me la casse pas comme ton magnum, j’y tiens.”

Elle se baisse et englobe mon pénis en entier, ah quel pied, c’est un putain de rêve qui se réalise. Elle me suce et rigole, elle me dit; “Putain mon copain serait pas content si il me voyait sucer mon conducteur co-voitureur !” Et reprend la fellation, elle est super forte, jamais on m’a sucé comme ça. Après avoir passé sa langue partout sur ma bite et mes couilles, elle me dit qu’elle veut finir de manger sa glace.

Je lui dit vas y, la crème c’est pour toi, bouffe là salope d’auto-stoppeuse ! Et ma semence jaillit en saccades, mon sperme sur sa face de mannequin. On éclate de rire tous les deux, elle s’essuie le spe et me dis;” tu finis pas de me nettoyer ?” Ahah jamais de la vie sac à foutre !

Le reste du voyage était très détendu et sympa, ces vraiment une choc fille, auto-stoppeuse salope, mais chic fille !

Du coup on s’est échangé nos numéros car elle veut faire le retour avec moi…j’en bande d’avance en la voyant partir avec son jeune copain qui l’attendait à l’arrêt de bus. (Si il savait…)

David de Toulouse.

raconter histoire de sexe
Auto-stoppeuse salope

salope d’auto-stoppeuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.