J’ai couché avec ma cliente sur son chantier

Bonjour, je suis Joseph, artisan maçon dans le sud de la France. Je vais vous raconter mon histoire qui m’est arrivée cette année… le moment où j’ai couché avec ma cliente sur son chantier.

Je travaille chaque jour sur des chantiers que je trouve sur une application mobile entre voisins. Ce sont des petits chantiers, je travaille seul. J’ai répondu à une demande pour la création d’une murette. La photo de profil de la personne m’avait déjà interpellé à savoir une jolie femme brune de 32 ans qui ne laisse pas indifférent.

Après quelques échanges nous avions pris rendez-vous en vue d’établir le devis. Je me déplace chez cette femme. Elle a une maison perdue dans la campagne, sans voisinage. C’est une belle maison mais en voyant arriver au portail cette sublime brune j’en oublie presque pourquoi je suis venu.

Elle m’accueille avec une jolie voix suave, elle porte un legging noir, des talons hauts et une veste noire en cuir.

Elle ressemble à une maîtresse dominatrice comme ça. Je suis intimidé car je n’ai jamais été chez une cliente aussi sexy!

Lors de ce rendez-vous j’ai un peu perdu mes moyens, mon devis était vraiment au ras des pâquerettes, mais je voulais vraiment revenir travailler plusieurs jours chez elle.

Enfin le temps du chantier est venu. Dès le premier jour je suis en stress. Elle m’accueille le matin à 7h, elle n’est qu’a moitié vêtue. Je fais style que je n’y prête pas attention. Là elle me propose un café. Je refuse car je suis un peu intolérant à la caféine. Je lui dit que j’en prendrais un plus tard.

Je prépare les fondations de la murette, je suis en train de ferrailler la tranchée quand elle arrive. Elle est en nuisette transparente me laissant alors avoir accès à tout son matériel ! Elle a un corps dément ! Des seins de taille moyenne mais qui ont l’air fermes, des petits tétons qui pointent à cause du froid et j’aperçois son ticket de métro. 

Je suis sous le choc. Là elle me propose de venir boire le café pour me réchauffer.

Je suis très excité. À peine je sors de la tranchée que je bande déjà.

Mais à ce moment là j’ai quand même le doute sur ses intentions. Je prie pour que ce soit une invitation à baiser avec elle et pas seulement pour m’allumer et se faire kiffer.

couché avec ma cliente sur son chantier

Une fois dans la maison, on s’approche de l’îlot central puis elle se penche directement vers l’avant, m’offrant une vue sur son petit cul rebondit superbe et sa fente bien serrée. Elle me dit qu’elle ne veut pas de café, mais aimerait bien qu’on s’amuse un peu. Elle me dit que c’est la récréation et que c’est ma récompense pour que j’effectue un travail bien fait.

Je m’approche d’elle, me mets à genoux, écarte ses fesses et plonge ma tête dans sa chatte.

Elle sent bon, elle a bon goût. Je me délecte de lui manger le sexe! Elle est toute humide, je la sens vraiment très chaude. Mon nez s’enfonce dans son anus quand j’insère ma langue dans son vagin et elle me colle la tête fermement contre son cul. 

J’ai l’impression de la prendre en levrette avec mon visage qui claque sur son cul. Elle est dingue de cul cette belle salope.

Après avoir longuement profité de son anatomie intime je me redresse, déboutonne mon pantalon et la pénètre violemment en la maintenant fermement par ses seins superbes. J’ai rarement bandé aussi dur. Je suis dans un rêve, c’est la plus belle femme que j’ai baisé et la plus chaude.

Je sens mon sexe gonflé contre ses parois vaginales trempées, des vas et viens parfois rapides, parfois très lents.

Je l’entends gémir ce qui me donne envie d’éjaculer en elle mais je me retiens. Je n’ai pas envie de la décevoir.

Puis elle saisie ma queue d’une main et la glisse vers son autre orifice. Ma réparation nasale anale  eu son effet, je vais enculer cette cliente brune magnifique dans sa cuisine. Mais c’est trop pour moi.

A peine eu-t-elle enfilé mon gland épais dans son anus qu’un flot de sperme jailli à l’intérieur de son cul. Le sperme ressorti pour glisser le long de sa vulve et finir le chemin le long de ses jambes élancées.

Elle ne semble pas déçue, elle me dit que ça l’a détendue mais que si j’avais un petit creux dans l’après-midi, je vienne goûter dans le salon.
Vous vous doutez bien que même si je n’avais pas faim, même si je ne bois pas de café, les jours qui ont suivi le chantier nous avons baisé plusieurs fois ensemble. J’ai couché avec ma cliente une dizaine de fois.

J’ai terminé le chantier et depuis je n’ai plus de nouvelles. Je veille tous les jours sur l’application entre voisins pour voir si elle n’a pas d’autres besoins.

raconter histoire de sexe

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.