J’ai sucé mon collègue de boulot au travail

Je travaille dans un supermarché et m’occupe de la mise en rayon depuis quelques mois, faute d’un travail plus sympa. Le plus pénible ce sont les horaires. Je commence très tôt le matin et le taf n’est pas vraiment sexy. 

Je passe la plupart de mes pauses avec deux garçons très sympas. Ils me racontent leur vie et moi la mienne, ça nous change les idées. Je suis une jeune maman de 30 ans et eux ont la vingtaine. Ce qui les amuse le plus c’est de me draguer gentiment, ils m’appelle la MILF ! On parle beaucoup de cul c’est vrai. Je n’ai aucun problème à parler de sexe au travail.

Je suis une brune plutôt jolie, typée italienne mais je suis portugaise. J’ai des faux seins et je pense que les deux jeunes hommes l’ont remarqué car ils dénotent avec ma taille fine. Bref je m’égare. À force de se chauffer au boulot, des idées ont commencées à germer en moi. Et sûrement beaucoup en eux.

Il y a un beau gosse brun, tatoué et l’autre est plutôt un geek. Je me suis imaginée plusieurs fois avoir des rapports sexuels avec eux dans la remise, ou plutôt l’entrepôt du magasin. C’est un grand centre commercial et les entrepôts sont immenses.

Quand je croise Cédric, le brun, je m’imagine le prendre par la main pour qu’il me baise entre les palettes de l’entrepôt.

J’ai un peu honte de ce ressenti et comme je suis fidèle j’en ai parlé à mon homme. Mon mari est très ouvert et il a compris que j’avais une petite pulsion. Lui voit la chose comme un délire qui peut être sympa et casser la routine. J’ai de la chance. Il m’a donné le feu vert pour juste un plan vite fait. Il ne veut pas que je noue de liens spéciaux mais un plan cul ne le gène pas plus que ça. Peut-être même qu’au fond ça l’excite. Il doit être un peu candauliste.

Un matin nous nous sommes retrouvés seul avec Cédric dans un des endroits les plus calmes du bâtiment industriel. Pour rire il me dit ” Tu me cherches, arrête de me suivre c’est dangereux…” 

J’en rigole puis me dirige vers lui et l’embrasse.

Il est surpris, mais ne me repousse pas. Il m’embrasse fougueusement en me caressant les seins. Je le repousse et le colle contre les rayonnages et me mets à genoux. Je sens déjà qu’il bande fort.

Je lui dégrafe le jean et en sors un sexe énorme ! Au mon dieu, quelle grosse bite. Je vais avoir du boulot mais j’adore pomper un gros sexe. Celui-ci est plus gros que celui de mon homme, ça change.

J’enfourne son gros gland dans la bouche en le regardant dans les yeux. Il n’y crois pas.Mon collègue se fait sucer au travail, c’est vrai que c’est pas tous les jours ! En plus je suis une super suceuse comme dit mon mari. 

Je vais et viens le long de son sexe, le lèche, le pompe, le suce.

Je bave dessus et l’invite à me forcer un peu en tentant une gorge profonde. Sa grosse bite me donne envie de gerber tellement elle est épaisse et me bloque la gorge. Je kiffe.

Mon collègue me dit qu’il va bientôt éjaculer. Je lui dit qu’il peut me gicler dans la bouche. J’adore le sperme et celui-ci me changera de celui de mon homme. Je suis une grosse gourmande.

Après quelques secondes où je branle mon collègue à fond, je prends sa bite en bouche pour qu’il éjacule en moi.

J’ai l’impression qu’il s’est pas vidé les couilles depuis longtemps tellement les jets ne s’arrêtent pas. Son sperme dégouline de mes lèvres..

Voilà, j’ai sucé mon collègue de boulot et c’était une bonne expérience que j’ai raconté en détails à mon homme qui m’a ensuite bien punie sexuellement..

raconter histoire de sexe

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.